AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esther ▬ we are infinite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
» Messages : 2
» Date d'inscription : 09/03/2013
» Statut social : Célibataire
» Orientation sexuelle : Bisexuel

MessageSujet: Esther ▬ we are infinite   Sam 9 Mar - 18:47

Weinhaus Esther
Nom ▬ WEINHAUS
Prénom(s) ▬ Esther
Surnom(s) ▬ Pas encore ?
Âge ▬ Vingt-quatre ans
Origine ▬ Amérique du Nord
Études/métier ▬ Journaliste et écrivain
Orientation sexuelle ▬ Bisexuel
Groupe ▬ Heart
DonEsther ne possède aucun don.

Physique
Yeux noirs ▬ Brun ▬ 186 cm ▬ 70 kg

Esther est un jeune homme au physique malingre et androgyne, qu’il cache la plupart du temps sous un grand manteau gris. Le regard affuté, il n’est pas difficile de lire dans ses yeux couleur ébène qu’il porte une curiosité obsessive au monde qui l’entoure. Des mèches brunes encadrent son visage aux traits finement dessinés, tombent en cascade sur son front pâle. Son facies est toujours éclairé d’un sourire calme et serein, qui lui donne un air étrangement abordable.
N’étant pas très porté sur la mode, le style vestimentaire d’Esther se limite aux jeans serrés et aux T-shirt à imprimés divers. Si ses vêtements le rendent quelconque, il n’est pas rare que l’on s’attarde quelques secondes de trop sur son visage délicat.

Caractère
Attentif ▬ Souriant ▬ Honnête ▬ Imaginatif ▬ Bienveillant
Lunatique ▬ Susceptible ▬ Désordonné ▬ Retardataire ▬ Cynique


Entendre la plume crisser sur le papier, sentir le parfum de l’encre lorsque l’on se penche trop près sur sa feuille, admirer les mots noircir peu à peu la page vierge, toucher du bout des doigts son histoire enfin imprimée sur un petit journal quotidien de la ville, goûter au plaisir de savoir que cet écrit restera figé au cours des années, qu’il ne disparaîtra jamais.

Écrire nous rend éternel.


Jamais l’écriture n’avait pris une si grande place dans la vie d’Esther. Il avait passé son enfance à dévorer des livres, à apprendre à manier les mots selon ses envies et son adolescence à gratter frénétiquement son stylo sur un petit carnet fatigué d’avoir trop servi. Son univers était fait de personnages d’encre et de papier, les paysages qui l’entouraient étaient tracés à grands coups de stylographe.
Cependant, au fil des années, la peur de grandir avait été évincée par celle de vieillir. La mort était devenue une obsession et hantait ses pensées, si bien qu’il en avait oublié de vivre. Et d’ailleurs, à quoi bon vivre dans ce monde alors qu’il possédait déjà tout ce dont il désirait dans ses pensées ? Son seul besoin était de marquer les esprits par ses articles et ses nouvelles.
Pourtant, peu à peu, ses écrits devinrent fades : voyez-vous, l’imagination se nourrit de l’expérience vécue et son univers s’était vidé de son essence onirique. Son état d’ermite l’avait privé de toutes les sensations uniques que procure la vie, lorsque l’on se permet de la vivre pleinement.
A la vue de cette ruine qu’était devenue son esprit, Esther prit la décision de s’ouvrir au monde actuel, non sans grand mal. Il n’est donc pas rare de le croiser dans les rues gorgées de vie et de mouvements incessants, à la recherche d’idées nouvelles, puisant dans chaque ressource que lui offre la ville. Curieux et attentif à tout ce qui l’entoure, se montrant même sociale avec les personnes qui acceptent d’échanger quelques mots avec lui, il retrouve peu à peu et difficilement l’inspiration, ainsi que l’envie de vivre dans ce monde, qui est à son goût encore trop étriqué et terne.

Histoire
Lorsqu’Esther, après avoir appris à déchiffrer ses premiers mots en classe préparatoire, s’était découvert une véritable passion pour la lecture, ses parents en furent ravis : « Imaginez la culture qu’il emmagasine ! Si tôt, en plus ! Sans parler de l’orthographe irréprochable qu’il va avoir ! »
Cependant, lorsque l’une des amies mielleuses de sa mère se penchait sur lui alors qu’il était absorbé dans un de ses livres préférés pour lui poser la question fatidique, Esther ne pensait ni aux connaissances, ni à l’orthographe. Il fermait les yeux quelques secondes et réfléchissait.
Il pensait aux nuits blanches qu’il passait dans son lit, devenu subitement forteresse ou bateau pirate. Une lampe de poche à la main, un drap jeté sur sa tête blonde, il s’efforçait de résoudre une énigme sanguinaire, ou de combattre un dragon tonitruant. Les mots défilaient devant ses yeux émerveillés, les images s’enchaînaient et les paysages resplendissaient.
Il pensait également à la facilité avec laquelle il se glissait dans la peau d’un tout nouveau personnage pour quelques minutes, quelques heures. Il laissait au placard sa vie d’élève, son existence banale d’enfant, et revêtait l’armure d’un brave chevalier ou le tricorne d’un pirate.

Lorsqu’Esther, après avoir fêté ses treize ans, s’acheta un beau carnet pour se mettre à écrire des heures durant, assis à son bureau, ses parents en furent surpris : « Eh bien ! Il fait travailler son esprit, c’est une bonne chose ! C’est une sorte d’entraînement pour les dissertations ! »
Mais lorsque l’on parlait à Esther des bienfaits de l’écriture, ce n’étaient pas ses futurs travaux scolaires qui lui venaient à l’esprit, mais plutôt ce bonheur qui l’envahissait.
Il songeait à la liberté qu’il ressentait quand enfin – enfin – il posait ses mots sur papier, traçait ses idées grâce à son stylo-plume et donnait vie à ses propres personnages, nourris par toutes les lectures accumulées au fil de son enfance. Il pouvait passer une journée entière concentré sur une histoire ou son propre journal intime, à déblatérer sur cet agent secret si maladroit ou son institutrice trop injuste.
Une libération, c’était le mot. Ses parents, trop pris par leurs professions, n’avaient jamais eu vraiment le temps de s’occuper de lui, de lui accorder ne serait-ce que quelques minutes pour discuter de ses journées à l’école, ou de ses états d’âme. Les sorties en famille se faisaient rares et, si Esther restait seul dans la cours de l’école, c’était plus par la force des choses que par sa propre volonté. En effet, son obsession pour la lecture l’avait mis à l’écart de ses camarades qui eux se captivaient pour le football ou les filles.
Et plus Esther grandissait, plus une question considérable accroissait dans son esprit et dans son coeur: que ferait-il lorsqu’il deviendrait grand et que, trop absorbé par son travail d’adulte, il n’aurait plus de temps à accorder à ses passions ?

Lorsqu’Esther, après avoir passé son baccalauréat, annonça qu’il voulait faire de l’écriture son métier, ses parents n’en furent ni ravis, ni surpris : « Mais tu es fou ?! Ce n’est pas un vrai métier, on ne peut pas vivre de ce genre de chose ! Non ! Deviens avocat, ou bien même docteur ! Ça, ce sont des métiers d’avenir ! »
Mais, même lorsque ses parents se mirent à hurler, Esther ne cilla pas. Non, il resta impassible, sans même partager ses idées. A quoi bon ?
Comprendraient-ils, si il tentait de leur expliquer, que l’écriture était bien plus qu’un simple passe-temps ? Comprendraient-ils qu’il ne s’intéressait aucunement à un « métier d’avenir » et que devenir avocat, ou bien même docteur revenait à l’emprisonner dans son propre esprit ?
Esther savait ce dont il avait besoin et si cela revenait à quitter la maison sans aucun soutien de ses parents, il l’acceptait entièrement.
Il rassembla donc ses affaires – quelques vêtements, ses vieux carnets, ses carnets vierges – et partit. Il ne lui fut pas difficile de trouver une ville dans laquelle s’installer. Il loua un camping-car miteux à l’orée de la forêt et trouva un emploi de journaliste dans un petit journal presqu’inconnu. Ainsi commençait sa nouvelle vie.

Xeres

Age ▬ 15 ans
Rang personnalisé ▬ Le Bateleur
Avatar ▬ Fukuwa
Comment as-tu connu le forum ▬ Grâce à une amie, qui ne va pas tarder à s'inscrire o/
Code règlement
Remarque ▬ DINO-DINO
Des images à créditer ▬ Zerochan, tumblr


Dernière édition par Esther Weinhaus le Dim 10 Mar - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Messages : 180
» Date d'inscription : 27/07/2012
» Statut social : Marginal en voie d'insertion.
» Orientation sexuelle : Indéfinie.
» Péché mignon : Le ciel.

MessageSujet: Re: Esther ▬ we are infinite   Sam 9 Mar - 19:45

Bonsoir Esther !

Bienvenue parmi nous, et bon courage pour la suite de ta fiche :)
N'hésite pas à me contacter si tu as une question, je suis à ta disposition o/

_________________

Beware ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Messages : 2
» Date d'inscription : 09/03/2013
» Statut social : Célibataire
» Orientation sexuelle : Bisexuel

MessageSujet: Re: Esther ▬ we are infinite   Sam 9 Mar - 19:51

Merci beaucoup, je n'hésiterai pas ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendall L. Reagan
Plume d'un ange déchu
avatar
» Messages : 213
» Date d'inscription : 18/07/2012
» Statut social : Détective Privée || Journaliste
» Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
» Péché mignon : Le bleu

MessageSujet: Re: Esther ▬ we are infinite   Mer 13 Mar - 22:10

Coucou Esther ! Et bienvenue =D

Question bête, as tu terminée ta fiche ? :3 Qu'on puisse -ou non- la validée ^^

_________________
UC » #31859B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forums-actifs.com/
Kendall L. Reagan
Plume d'un ange déchu
avatar
» Messages : 213
» Date d'inscription : 18/07/2012
» Statut social : Détective Privée || Journaliste
» Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
» Péché mignon : Le bleu

MessageSujet: Re: Esther ▬ we are infinite   Mar 2 Avr - 19:08

Esther, ou en es-tu de ta fiche s'il te plait ?

_________________
UC » #31859B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aparecium.forums-actifs.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Esther ▬ we are infinite   

Revenir en haut Aller en bas
 

Esther ▬ we are infinite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Type de plumes pour la salle
» Rallye de la haute saone
» Archer Lorrain
» Gros lot de pièces M4 | Prix en baisse !
» Volks World 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Monochrome Night :: Avant de commencer... :: Examen civil. :: Les fiches underco-